Théâtre / En dessous de vos corps ….ou le théâtre selon Steve Gagnon

Un détournement de la tragédie Britannicus de Racine (1669), s’inspirant de la  rivalité entre Néron et Britannicus pour la belle Junie , sur fond d’accent québécois , avec sacres et jurons en prime : « Tabernacle ! »

Théâtre musical / Comme une chanson populaire – Ou l’ultra moderne solitude

Un  spectacle de théâtre musical, mêlant écrits et chansons populaires françaises  , sur le thème de la solitude de deux êtres , séparés par le mur de leur appartement . Le musicien jouera le rôle d’électron libre, perturbateur mais aussi contrepoint à notre « Ultra moderne solitude « .

SEULs

OPERA: Offenbach, un compositeur au delà des frontières

les-contes-d-hoffmann-de-offenbach-affiche-gallica-bnf                         imagesku8rteui

Qui pourrait se douter, en entendant les airs d’ Offenbach les plus connus ,écrits et chantés en  français bien sûr , qu’il est  d’origine allemande ? Digne représentant de la musique française du XIXème siècle, et plus encore, de la vie parisienne d’alors, il manie la langue française comme un virtuose.

Ainsi, son écriture variée de la  voix  chantée, déclamée ou parlée , ses silences dramatiques , et l’utilisation de l’orchestre qui théâtralise les personnages en font un compositeur unique et prolifique dans le monde de l’opéra bouffe .Pour exemple, Antonia, dans les Contes d’Hoffmann,qui avant de mourir chante un contre ut .. Ou encore le célèbre duo Belle nuit, ô nuit d’amour chanté par Giuletta et Nicklausse , au rythme si caractéristique traduisant le balancement des barques à Venise .. Nous voilà maintenant en Italie , comme dans le film de Roberto Benigni la vie est belle (1998) où nous retrouvons cette fameuse Barcarolle .

Enfin, tout le monde s’est approprié cette musique, finalement populaire, alors écoutons Dario Moreno avec sa voix de ténor chantant l’air du Brésilien de la Vie Parisienne d’Offenbach .Mais au fait, connaissez-vous le pays d’origine de Dario Moreno, alias David Arugete?

OPERA: Jules Massenet et la composition

Werther / Opéra-Théâtre Metz Métropole

Crédit photo – Aranud Hussenot metz Métropole

Opéra Théâtre de Metz Métropole

maquette de Werther d’après Benoît Dugardyn

Dans le dossier pédagogique de l’Opéra de Massy  dédié à Werther, on découvre comment Massenet compose un opéra , sa façon de travailler , son emploi du temps journalier (p. 5) .On redécouvre Goethe , sa source littéraire (p.6) et enfin ce qui fait l’originalité musicale de Massenet à travers son traitement de l’orchestre, des motifs musicaux associés à un personnage (p. 9-11).

Et si l’on veut plus spécifiquement s’intéresser aux chœurs d’enfants, présents dans cet opéra et avoir des pistes pédagogiques avec ses élèves, on peut consulter le dossier pédagogique  de l’Opéra de Lille .(p.10)

Enfin, si l’on veut savoir comment un grand chanteur lyrique , Jonas Kaufmann, s’approprie le rôle -titre de Werther , une interview à consulter sans modération !

 

OPERA: Menotti, un compositeur du XXème siècle

menotti

Menotti, d’après Musicologie.org

Découvrir Gian Carlo MENOTTI :

  • Une biographie  de Menotti , pour comprendre son parcours atypique, ses influences variées, son originalité en tant que compositeur mais aussi librettiste.

Ecouter :

Amélia va au bal (opéra bouffe en 1 acte créé à Philadelphie en 1937 ) : c’est un vaudeville à l’italienne. Amélia s’apprête à aller au bal quand son mari débarque, l’accusant d’avoir un amant. La fin de l’histoire n’est pas celle que l’on attendait …

  • extrait Vola intanto par Marguerita Carosio en 1954. Chanté comme un grand air d’opéra (pastiche de  Vissi d’arte  de Puccini dans la Tosca ?) avec une grande tessiture pour la soprano, des sons tenus ou filés dans les aigus, des crescendos à l’italienne .
  • extrait du final
  • de 0′ à 2’50: c’est le moment où le mari a été assommé, et dont on ne sait s’il est encore vivant. Amélia crie au secours, et l’orchestre l’accompagne dans un long crescendo instrumental avec une écriture en imitation entre les cuivres et les cordes, une accélération et une agitation avec de plus en plus de monde qui arrive sur scène. La musique un peu décalée, exagérée, ajoute au comique de situation . On n’y croit pas un instant , on se retrouve projeté dans une ambiance de film.
  • de 12’ à 13’23 : le policier qui va régler toute l’affaire est accompagné par les cuivres (musique militaire) puis un chœur final chante en imitation un air solennel puis plus enlevé et dansant , pendant qu’Amélia s’en va au bal aux bras … du policier !!
  • Le Téléphone ou l’amour à trois :le titre  symbolise à souhait la place qu’il prend dans la vie de l’héroïne. Le pauvre amoureux qui veut demander sa belle en mariage n’a plus qu’à tourner en rond, n’étant plus le centre d’intérêt de son aimée. Au final – l’ouvrage portant comme sous-titre l’amour à trois –, c’est par l’entremise du « monstre à deux têtes » que Ben demandera à Lucy de bien vouloir l’épouser…
  • Une version « moderne « de l’opéra ,où chacun s’y retrouvera dans sa  relation  plus ou moins « addict « avec son téléphone … À écouter, l’extrait de 4’06 à 8’05 « Hello, hello « , un condensé du style musical concis, rythmé et comique de Menotti, si proche des comédies musicales .

 

BARTOK ENTRE FOLKLORE ET SCIENCES

BARTOK ENTRE FOLKLORE ET SCIENCES

dossier opéra-orchestre Montpellier: Un dossier pédagogique qui vous donnera des indications sur la biographie de Bartok (p. 3-6), sur l’histoire de Barbe Bleue (p.8) et son parcours initiatique (p.12-13)

Zoom sur :

Bartók et le folklore: il était  ethnomusicologue* .

Résultat de recherche d'images pour "bartok"                     Résultat de recherche d'images pour "bartok"

Suite à sa rencontre avec Kodaly en 1905, il a collecté des chants et danses traditionnels dans toute l’Europe de l’Est. Il a appris 14 langues différentes pour pouvoir communiquer avec les gens. On retrouvera dans ses compositions des influences de ces musiques folkloriques* (rythme, modes, ornements, timbres ..).Ethnomusicologue : qui étudie l’ethnomusicologie, étude scientifique du comportement  musical de l’homme dans toutes ses manifestations à travers le monde entier .Et pour aller plus loin : Bartok et Kodaly ou la naissance de l’ethnomusicologie dans l’encyclopédie universalis .Folklore : ensemble des pratiques culturelles des sociétés traditionnelles –source

Bartók et les sciences: le nombre d’or. Il a en effet utilisé le nombre d’or *dans certaines compositions (l’opéra « le château de Barbe Bleue «  et « Microkosmos » ).

Le nombre d’or :il correspond, d’un point de vue géométrique, à une proportion partageant un segment en deux parties inégales , en recherchant la « divine proportion », à l’instar de l’architecture . Chez Bartok, cette proportion se retrouve par exemple dans la durée des notes .pour aller plus loin et

 

Même pas peur…de Barbe-Bleue

le_livre_des_enfants_sages_-_bpt6k5565029w

  • La source  le conte de Perrault , à réécouter pour s’imprégner du personnage de l’ogre  Barbe-Bleue

Les thèmes que vous pouvez aborder :

  • La curiosité et la désobéissance  dans les contes : voir  Pinocchio (son nez s’allonge quand il dit un mensonge)  ou « la petite sirène  » (qui désobéit en ne tuant pas le Prince et en se sacrifiant ). Vous pouvez également consulter : le n° spécial édité par Canopé à ce sujet et le lien vers le mini-site consacré au contes de fée réalisé par la BNF, avec des pistes à suivre avec ses élèves.
  • Le thème de la « chambre interdite « dans d’autres contes et les comparer : L‘Oiseau d’Ourdi  des frèresGrimm.

dehal

Les ateliers que vous pouvez réaliser

Découvrir d’autres œuvres musicales autour du personnage de Barbe-Bleue:

-présentation de l’opéra Douce et Barbe Bleue   de la compositrice Isabelle Aboulker avec des chœurs d’enfants . Vidéo d’un extrait musical de cet opéra lors des représentations faites  à l’Opéra de Lyon

-l’opéra-bouffe Barbe-Bleue d’ Offenbach, une histoire  ubuesque et drôle , où le héros n’est plus le personnage terrifiant du conte . Un extrait vidéo d’une production de cet opéra : Barbe-Bleue

 

THEATRE: Beckett et « Oh les beaux jours »

Cie Roland Furieux - Agnès Quignard

Cie Roland Furieux – Agnès Quignard

Deux ressources sélectionnées

L’incontournable :

Le dossier artistique réalisé par la Cie Roland Furieux qui a créé la mise en scène jouée à l’Opéra-Théâtre en janvier 2017. Nous attirons votre attention sur la musicalité du texte de Beckett à travers le silence (p.3) qui rythme en négatif les moments de parole, les mots qui se font voix (p..5) avec des « phrases leitmotiv  » et le langage de Beckett qui devient une résonance au monde (p.12).

Pour aller plus loin avec vos élèves

Le dossier d’accompagnement scolaire réalisé par le Centre national des arts avec une biographie très complète de Samuel Beckett (p.2-7), un résumé de l’histoire (p.15-18) et des activités autour de la pièce  à mener avec des élèves (p.19).

 

DANSE : Interview : Malandain et la musique

image_malandain_interviewRessource : NUMERIDANSE.TV vidéothèque internationale de danse en ligne

Un chorégraphe, Malandain et son rapport à la musique. Il capte les sons. La musique traverse son corps et il improvise une chorégraphie.

http://www.numeridanse.tv/fr/video/1395_interview-malandain-la-musique

  • de 6’30 à 8’20: extraits du ballet Carmen
  • de 13’20 à 15’36: extraits du ballet Mozart à 2